Symbiose industrielle au Kamouraska (Québec)

Symbiose industrielle … créer des liens d’affaire pour une économie plus circulaire

La symbiose industrielle, c’est bâtir un réseau de synergies entre les entreprises et organisations d’un territoire pour augmenter durablement leur performance économique, environnementale et sociale. En allongeant le cycle de vie des ressources dans le respect de la hiérarchie des 3RV (Réduction, Réemploi, Recyclage/Compostage, Valorisation), la symbiose fait la promotion d’approches plus efficaces et respectueuses de l’environnement. Par les liens qu’elle crée dans le tissu industriel, social et économique d’une région, cette économie circulaire est aussi un outil concret de développement durable.

Acteurs du milieu

Porté par la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) du Kamouraska et appuyé d’ambassadeurs et de partenaires locaux, ce projet marque ainsi un des premiers jalons d’un modèle d’économie circulaire au Kamouraska. « Le succès et la pérennité de la démarche reposent sur la participation des entreprises et la collaboration des parties prenantes à toutes les étapes du projet, c’est pourquoi la SADC s’est entourée d’ambassadeurs : Bombardier Transport, usine de La Pocatière, La Compagnie Normand de Saint-Pascal et la fromagerie Le Mouton Blanc de la Pocatière », de mentionner Brigitte Pouliot, directrice générale de la SADC du Kamouraska.

« L’économie circulaire désigne un concept économique dont l’objectif est de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau et des sources d’énergie », précise la coordonnatrice du projet, Émilie Dupont. C’est donc un projet intersectoriel sur le long terme qui commence aujourd’hui et qui vise la mise en place d’un nouveau modèle de développement centré sur une gestion efficiente des flux de matières et d’énergie.

Communauté Synergie Québec

En intégrant la Communauté Synergie Québec, la SADC et les entreprises de la région pourront profiter de l’expérience et de l’expertise du CTTÉI et des autres projets de symbiose membres comme Bécancour, Lanaudière et Brome-Missisquoi. Les outils et le business game du Circulab pourront également être utilisés pour sensibiliser et bâtir des plans d’action dans les organisations du projet!

Lire le communiqué officiel 

 

X