Le Circulab est « un accélérateur de solutions »

  • Des participants sur le point de jouer au Circulab Game.

Interrogé sur le Circulab Game, par la journaliste Caroline Castets du magazine Stratégies, François Marois, secrétaire général d’Holcim France, a fait part de ses impressions. Extrait du hors-série de Stratégies Transitions, juillet 2015.

Spécialiste en matériaux de construction, Holcim France (devenu Orsima le 1er août 2015) est l’une des premières entreprises à avoir joué au Circulab Game de Wiithaa. François Marois, son secrétaire général nous raconte.

Pourquoi vous êtes-vous tournés vers cette approche ?

Fin 2014, nous avons éprouvé le besoin de réfléchir aux différentes façons d’optimiser notre business model. L’entreprise était déjà sensibilisée à l’économie circulaire – nous utilisons notamment les déchets des hauts fourneaux pour fabriquer notre ciment – mais nous cherchions à aller plus loin dans cette logique d’éco-conception. Pour nous aider, nous ne voulions pas d’un énième consultant mais d’une vraie approche de rupture.

« Le Circulab créé une véritable émulation en nous plaçant dans une bulle où tout est permis. »

En quoi le Circulab a-t-il favorisé votre créativité ?

Il créé une véritable émulation en nous plaçant dans une bulle où tout est permis, toutes les idées, toutes les remises en question. La séance – d’une journée dans notre cas – se déroule en équipes, chacune est appelée à réfléchir à différentes façons de faire évoluer notre business model à partir des problématiques proposées par un jeu de cartes. Cela nous amène à nous poser les bonnes questions, du type : comment évoluer vers plus de cocréation avec tel fournisseur ? Comment étendre nos activités de recyclage ?

Au final, qu’avez-vous gagné ?

Nous sommes ressortis de la séance avec plusieurs pistes sur lesquelles nous travaillons depuis. L’une d’elle vise à optimiser la relation avec le client en impliquant un processus plus collaboratif. Un autre porte sur le déploiement d’une approche « économie circulaire » dans les différents aspects de notre activité : achats, production, recyclage des déchets, logistique…